Archives par mot-clé : Poésies

Les mots que j’écrit et qui riment.

Ler rêves sont impuissants faces à la réalité

Les rêves sont impuissants face à la réalité

Mes rêves sont impuissants

Impuissants face à la dur réalité

Mais je rêves à chaque instants

A des aventures aux prix de la liberté

A des amours qui n’existeront jamais

Qui pourtant, me donne l’espoir

D’atteindre un jour le sommet

Et d’être importante pour quelqu’un, juste un soir

Je sais très bien que rien ne se réalisera

Mais quand j’essaye de m’en convaincre

Je sens mon coeur qui bat

Comme pour me faire comprendre le contraire

Que dois-je penser ?

Que dois-je ressentir ?

Je ne sais pas l’expliquer

Mais je ne peut que vivre

Vivre comme tout le monde

Avec cette étiquette sur votre front

Qui dit qui vous êtes chaque seconde

Mais il faut suivre, tel un mouton

Pour ne pas paraître anormale

Ne pas avoir l’ai abattue

Il faut rester quelqu’un de banale

Par peur d’être exclue

Les rêves nous donnent de l’espoir

Mais la réalité nous abat

Et tout les soirs

La peur du lendemain me bat.

Le monde des songes

Il y a quelque mois j’avais écrits une poésie mais je ne retombais pas dessus et hier en rangeant ma chambre ( oui ça arrive 2 fois par an) je l’ai retrouvée donc la voici. ( je m’excuse d’avance si il y a des fautes d’orthographes)

     Le monde des songes

Parfois entre la réalité et le monde des rêves

Je me demande si, là-bas, n’est pas meilleur

Souvent j’ai voulu faire grêve

Mais pas les habituelles, non la vraie, celle du coeur

Quand je passe dans cet autre monde

L’envie de tout faire me prend

Je peux nager dans les mers les plus profondes

J’aimerais y être à chaque instants

J’y connais tous les grands mystères

Je vois tous ce que les autres ne voient pas

Je transgresse toutes les règles de l’univers

J’entend ce que les autres n’entendent pas

Je me vois dans ce meilleur

J’y oublie toutes mes manières

Soudain, apparaît un monstre de terreur

Avec ses yeux rougeoyant et son regard sanguinaire

Ce monstre n’a d’autre nom que réalité

Il faut absolument y remédier

Mais je n’y pense pas car chaque minute à penser à cette fatalité

M’empêche alors de rêver

sep

J’espère que cela vous aura plu.

Ps: ça n’a rien à voir mais je ne serais pas très présente car c’est les examens mais j’aurais normalement quelque photos a vous montrer car je pas en vacances 1 semaine donc plein de photos!!